AVIS AUX HERSINOIS : COLLECTE DES DÉCHETS VERTS

logoLe Maire et la Municipalité ont sollicité la Communauté d’Agglomération Béthune, Bruay, Lys Romane (CABBLR) pour assurer ce service qui relève de sa compétence.

Le Président, Alain WACHEUX, a eu la gentillesse de répondre à l’ensemble des Maires des 100 communes sur ce sujet : « Je suis également interrogé par un certain nombre d’entre vous (y compris sur les réseaux sociaux) au sujet de la collecte des déchets verts. Nous n’avons pas repris cette dernière le 1er avril comme de coutume pour des raisons de disponibilité d’effectifs et de capacité matérielle. C’est un sujet qui n’est pas vital, mais ne manque pas pour autant de poser problème, et qui s’avère plus complexe à résoudre qu’il n’y parait.

En effet notre première obligation consistait à collecter les déchets ménagers pour d’évidentes raisons d’hygiène, de propreté et santé publiques (et parce qu’il est difficile d’imaginer les stocker dans sa cour ou son jardin, moins encore dans sa cuisine ou sa salle à manger !). La collecte des déchets verts, elle, n’a pas été proposée comme service essentiel, et nous-mêmes et nos concitoyens devons admettre qu’en ces temps de crise, certaines prestations ne soient plus accessibles de la même façon.

Deuxième obligation, tout aussi évidente : protéger nos agents chargés de la collecte des ordures ménagères (bacs foncés) et des emballages ménagers (bacs jaunes). Pour ce faire, nous avons dû limiter à deux le nombre d’agents par camion, au lieu de trois, une séparation en plexiglas ayant de plus, à ma demande, été mise en place entre les agents dans chaque cabine de camion.

De ce fait, nous ne disposons plus du nombre de camions nécessaires à l’exercice simultané des 3 collectes en porte-à-porte, et nous avons dû nous résoudre à reporter le démarrage du service, dont il faut reconnaître qu’il n’est effectivement pas forcément essentiel. Il n’empêche que tout le monde n’a pas renoncé à tondre et tailler et que, les solutions alternatives de gestion des déchets végétaux ne semblant souvent pas suffisantes, la demande de collecte est réelle.

Il n’a pas été possible à ce jour d’établir la faisabilité d’un passage, même beaucoup moins fréquent, pour collecter ces déchets verts. C’est la première piste et, si une solution – que nous recherchons – apparaissait, je ne manquerai pas de vous en faire part ».

Face à cette situation inédite, vous pouvez durant cette période de confinement, voire au-delà, fabriquer un compost dans votre jardin. (Ci-joint la fiche technique). Dans l’attente d’un retour à la normale, nous comptons sur votre compréhension.

Prenez bien soin de vous.

Le Maire,
Jean-Marie CARAMIAUX.

Réseaux sociaux :