Conseil Municipal 13 décembre 2018

Etaient présents : MM. CARAMIAUX – SKRZYPCZAK – Mme SAUVAGE – M. DESCAMPS – Mmes DEMERVILLE – RUS – GERVAIS – M. CHARLET – Mmes IWINSKI – THOREL – MM. DUQUESNOY – BOUILLON – Mmes CATHELAIN – CARPENTIER – MAKHLOUFI – M. DESPLANQUE – Mme DUPONT – MM. STULMULLER – SZAFFARCZYK – COLOMBANI

 

Excusé ayant délégué son mandat : M. BEVE à M. CARAMIAUX – Mme LECOMPTE à Mme SAUVAGE – M. FONTAINE à M. SKRZYPCZAK – M. DENEVE à M. DESCAMPS – Mme MAHIEUX à M. STULMULLER

 

Absent excusé : M. ANTONIEWICZ

Absent : M. CROMBEZ – Mme HERMANT

Secrétaire de séance : Mme Martine CARPENTIER

 

 

Adoption du procès-verbal de la séance du 20 septembre 2018

 Décisions prises en vertu de l’article L 2122-22 du Code Général des Collectivités Territoriales.

  • DD N° 38/18 : Le 17 septembre2018 : Contrat de cession de représentation d’un spectacle proposé par EMage SARL concernant le concert du 14 juillet 2019 « Tribute Michael Jackson » & « Tribute Coverqueen »
  • DD N° 39/18 : Le 25 septembre 2018 : Contrat de cession de droit de représentation d’un spectacle de feu proposé par EMage SARL qui se déroulera le 22 décembre 2018
  • DD N° 40/18 : Le 14 septembre 2018 : Contrat d’acquisition de logiciels et de prestation de services concernant la gamme Milord pour la période du 15/09/2018 au 14/09/2020
  • DD N° 41/18 : Le 12 octobre 2018 : Location et maintenance d’un système d’impression (GD7330) de production de reprographie basé sur la technologie d’impression jet d’encre à froid FORCEJET
  • DD N° 42/18 : Le 22 octobre 2018 : Contrat de service « Berger Levrault Echanges Sécurisés (BLES) » concernant la dématérialisation complète de la comptabilité via la mise en place des échanges sécurisés PES V2 et HELIOS pour une période de 3 ans
  • DD N° 43/18 : Le 22 octobre 2018 : Contrat proposé par la Communauté d’Agglomération Béthune Bruay Artois Lys Romane de mise à disposition d’un conteneur de 660 litres à destination de l’espace 2000
  • DD N° 44/18 : Le 24 octobre 2018 : Contrat de location de longue durée d’un Kangoo 7 places proposé par France Collectivité Invest avec abandon de recettes publicitaires
  • DD N° 45/18 : Le 5 novembre 2018 : Avenant concernant l’ajout de deux bacs de 500 litres supplémentaires au contrat de location des bacs passé avec la Société Nord Entreprise
  • DD N° 46/18 : Le 19 novembre 2018 : Convention d’honoraires proposé par Maître FILLIEUX (SELARL FILLIEUX – FASSEU AVOCATS) pour assurer une mission de représentation de justice devant le Tribunal Administratif de Lille dans l’affaire opposant la Commune d’Hersin-Coupigny à Madame Réjane THERY (instance N° 1810279-1)
  • DD N° 47/18 : Le 22 novembre 2018 : Contrat d’inspection et de maintenance d’aires collectives de jeux pour la période du 01/01/2019 au 31/12/2022
  • DD N° 48/18 : Le 29 novembre 2018 : Procédure adaptée relative à la mise en place et à la gestion des contrats d’assurances de la commune, constitués en un marché de quatre lots séparés

 

1)      CONSTITUTION D’UNE PROVISION POUR RISQUES ET CHARGES COURANTES

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, articles L 2321-2 et R 2321-3,

Deux affaires au contentieux imposent à la Commune la constitution d’une provision pour risque.

1)      Monsieur le Maire arrête les projets de construction présenté par les pétitionnaires, après que les services de la Communauté d’Agglomération Béthune Bruay Artois Lys Romane les aient instruits conformément au Code de l’Urbanisme et du Plan Local d’Urbanisme.

Un permis de construire délivré le 29 mars 2018 à la SCI DECARPIGNY a conduit ses voisins, Monsieur et Madame WATELET à poser un recours auprès du Tribunal Administratif et demande à la Commune de lui verser une somme de 3 000 € au titre de l’article L.761-1 du Code de Justice Administrative

2)      Le Maire prononce la fin des Contrats à Durée Déterminée pour les agents recrutés pour nécessité de service. Le contrat de travail (CDD) de Madame THERY arrivait à terme le 30 septembre 2018.

Madame THERY a formé un recours par devant le Tribunal Administratif et demande à la Commune de lui verser une somme de 3 000 € sur le fondement de l’article L.761-1 du Code de Justice Administrative.

Il est difficile, dans l’immédiat, de connaître les décisions du Juge Administratif sur ces deux affaires.

Dans le cadre de sa délégation, Monsieur le Maire, a pris conseil auprès de Maître Laurent FILLIEUX, Avocat au cabinet SELARL FILLIEUX-FASSIEU à Lille, afin d’accompagner la Commune.

Monsieur le Maire a également sollicité le concours de la SMACL dans le cadre de sa protection juridique afin que les honoraires de Conseil soient pris en charge par la Société d’assurance.

Conformément aux dispositions de l’instruction budgétaire et comptable M 14, une provision semi-bidgétaire (provision de droit commun) doit être constituée dès que la survenance d’un risque ou d’une charge apparaît comme probable.

Relevant de la catégorie des dépenses obligatoires les provisions comptables doivent, en application de l’article L.2321-2 et R.2321-2 du Code Général des Collectivités Territoriales, être constituées par délibération de l’assemblée délibérante.

A ce stade de la procédure, le montant d’une éventuelle condamnation, si tant est que la Commune soit condamnée, ne peut pas être évalué avec précision.

Il est proposé au Conseil Municipal de provisionner le budget la somme de 6 000 € (3 000 € pour l’affaire WATELET et 3 000 € pour l’affaire THERY). La constitution de cette provision ne préjuge en rien des décisions juridictionnelles à venir.

Cette écriture d’ordre budgétaire est inscrite au budget en dépenses au compte 6815 « Dotations et provisions pour risques et charges de fonctionnement courant » et en recettes au compte 78 « Reprises sur Provision ».

Sur la base de ces éléments, le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, :

-          Approuve la constitution d’une provision de 6 000 € au titre des procédures contentieuses ouvertes à l’encontre de la Commune par Madame et Monsieur WATELET et Madame THERY

-          Dit que la constitution de cette provision ne préjuge en rien des décisions juridictionnelles à venir.

-          Prévoit les crédits budgétaires au compte 68

-          Autorise Monsieur le Maire et le comptable public à réaliser les écritures correspondantes.

 

2)      DECISION MODIFICATIVE BUDGETAIRE N° 3

Monsieur le Maire informe l’assemblée qu’il y a lieu de prendre une décision modificative pour asseoir les dépenses de fin d’année 2018, concernant : les travaux de rénovation du groupe scolaire Pergaud/Prin, les charges à caractère général en fonctionnement, la constitution d’une provision semi-budgétaire pour risques et charges courantes dans deux affaires distinctes (pour un montant de 6 000 €) présentée comme ci-dessous :

DEPENSES D’INVESTISSEMENT
Opération 16 (Rénovation groupe scolaire Pergaud/Prin)D 2313 :                                                                                                    + 289 600 €

D 21312 :                                                                                                  +   14 000 €

Opération N° 99905 (VRD cité N° 9)

D 2315 :                                                                                                     - 195 600 €

Opération N° 90501 (Cité de Coupigny)

D 2315 :                                                                                                     -   38 000 €

Opération N° 15 (Accessibilité dans les bâtiments publics)

D 21318 :                                                                                                  -   70 000 €

 

 

 

DEPENSES DE FONCTIONNEMENT
Chapitre 012 (Charges du personnel) :

D 64131 :                                                                                                          – 180 300 €

D 64111 :                                                                                                         -   26 000 €

 

Chapitre 011 (Charges à caractère général) :

D 60612 :                                                                                                                + 100 000 €

D 60613 :                                                                                                                + 100 000 €

Chapitre 68 (Dotations aux amortissements et provisions) D 6875 (Dotations aux

Provisions pour risques et charges exceptionnelles provisions semi-budgétaires) :  +     6 300 €

 

Après en avoir délibéré, à l’unanimité, le Conseil Municipal décide de modifier les crédits prévus au budget communal.

3)      ADMISSION EN NON-VALEUR DE PRODUITS IRRÉCOUVRABLES.

Vu le budget communal exercice 2018,

Vu les produits irrécouvrables signifiés par le Directeur Départemental des Finances Publiques du Pas-de-Calais qui demande leur admission en non-valeur,

Vu les pièces à l’appui,

Considérant que la créance n’est pas susceptible de recouvrement étant donné l’impossibilité de poursuivre les débiteurs,

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide d’admettre en non-valeur pour un montant de 282,70 €, la somme présentée par la Trésorerie d’Hersin-Coupigny et correspondant à des créances relatives aux années 2016 et 2017.

 

4)      VERSEMENT D’UNE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE AU RANDONNEURS   HERSINOIS

Monsieur le Maire expose à l’assemblée que le club de Randonneurs d’Hersin-Coupigny sollicite une subvention exceptionnelle à l’occasion de ses 25 ans.

 

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide d’accorder au club de randonneurs hersinois une subvention exceptionnelle d’un montant de 250 €.

5)      SUBVENTION EXCEPTIONNELLE A L’ASSOCIATION full contact hersin

Monsieur le Maire expose à l’assemblée que l’Association Full Contact d’Hersin-Coupigny sollicite une subvention exceptionnelle pour les frais de transport lors de la Coupe de France du 3 novembre 2018 à Paris.

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide d’accorder à l’Association Full Contact une subvention exceptionnelle d’un montant de 500 € afin de financer partiellement le déplacement à Paris lors de la Coupe de France.

 

6)      SUBVENTION EXCEPTIONNELLE A L’ASSOCIATION « CHEVAL EN BALADE »

Monsieur le Maire expose à l’assemblée que l’Association « Cheval en balade » d’Hersin-Coupigny sollicite une subvention exceptionnelle afin d’améliorer les parcours, l’accueil et la sécurité des participants.

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide d’accorder à l’Association « Cheval en balade » une subvention exceptionnelle d’un montant de 300 €.

 

7)      VERSEMENT D’UNE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE AU CLUB DE BADMINTON

Monsieur le Maire expose à l’assemblée que le club de Badminton d’Hersin-Coupigny sollicite une subvention exceptionnelle afin de couvrir les frais du tournoi « Les Gueules Noires » qui se déroulera les 2 et 3 février 2019.

Ce tournoi, véritable événement majeur sportif de la ville se déroule chaque année depuis 18 ans et est homologué « international ».

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide d’accorder au club de badminton une subvention exceptionnelle d’un montant de 1 000 € afin de financer le tournoi « Les Gueules Noires ».

 

8)      VERSEMENT D’UNE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE A la société de pêche « la fraternelle »

Monsieur le Maire expose à l’assemblée que la société de pêche « La Fraternelle » d’Hersin-Coupigny sollicite une subvention exceptionnelle à l’occasion de ses 50 ans dont 28 ans de gestion du patrimoine communal.

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide d’accorder à la société de pêche « La Fraternelle » une subvention exceptionnelle d’un montant de 400 €.

 

9)      VERSEMENT D’UNE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE pour lES SINISTRES DU DEPARTEMENT DE l’AUDE

Monsieur le Maire expose à l’assemblée le courrier envoyé par l’Association des Maires de l’Aude qui appelle à la solidarité nationale pour faire face à une situation financière désespérée suite aux inondations du 15 octobre dernier.

Vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018,

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, décide d’octroyer au département de l’Aude une aide exceptionnelle d’un montant de 1 000,00 €.

 

10)  VENTE d’un bien situé rue Henri Michel cadastré AK 68 ET 69

Vu l’estimation des Domaines en date du 19 juillet 2018, fixant la valeur vénale de ce bien à 61 500 €,

Vu la demande d’acquisition de M. Frédéric PIEKARSKI en date du 14 novembre 2018,

Vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018,

Considérant que ce terrain ne présente pas d’intérêt pour la commune, qu’il est à l’abandon,

Considérant que M. Frédéric PIEKARSKI demeurant 91, rue Alexandre Dhesse à Hersin-Coupigny est intéressé pour acquérir ce bien,

Considérant que le désamiantage du bâtiment édifié sur le terrain, sera à la charge de l’acquéreur,

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, autorise Monsieur le Maire :

- à procéder à la vente du bien situé rue Henri Michel cadastré AK 68 et 69 d’une superficie de 560 m2 pour un montant de 56 000 € hors frais de notaire à M. Frédéric PIEKARSKI,

-  à signer l’acte de vente ainsi que tous les documents afférents à cette cession,

- les frais de notaire sont à la charge de l’acquéreur.

11)  TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES – ABATTEMENT DE 1 A 15 %

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,

Vu l’article 1388 quinquies C du Code Général des Impôts,

Monsieur le Maire expose à l’assemblée les dispositions de l’article 1388 quinquies C du Code Général des Impôts permettant au Conseil Municipal l’instauration d’un abattement pouvant varier de 1 à 15 % sur la base d’imposition de la taxe foncière sur les propriétés bâties des magasins et boutiques au sens de l’article 1498 du Code Général des Impôts dont la surface principale est inférieure à 400 m² et qui ne sont pas intégrés à un ensemble commercial.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité,

 

-                     Décide l’instauration d’un abattement de 15 % sur la base d’imposition de la taxe foncière sur les propriétés bâties des magasins et boutiques au sens de l’article 1498 du Code Général des Impôts dont la surface principale est inférieure à 400 m² et qui ne sont pas intégrés à un ensemble commercial.

-                     Charge Monsieur le Maire de notifier cette décision aux services préfectoraux et fiscaux.

 

12)  TARIF CLASSES DE DECOUVERTE 2019 – FIXATION DE LA PARTICIPATION DES FAMILLES.

Monsieur le Maire informe l’assemblée qu’un séjour d’études en classes de découverte sera organisé du 30 mai 2019 au 8 juin 2019 pour les enfants de CM2 fréquentant les écoles primaires de la ville. Il convient de fixer le montant de la participation familiale.

Monsieur le Maire propose au Conseil Municipal de maintenir à 150 € par enfant la participation financière des familles. Les parents ont la possibilité d’échelonner cette somme sur une période de 6 mois à raison de 25 €/mois.

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide de maintenir à 150 € par enfant la participation financière de familles pour les élèves participant au séjour d’études en classes de découverte 2019.

13)  CONVENTION POUR L’ACCUEIL DES ENFANTS ENTRE LES COMMUNES DE NOEUX-LES-MINES ET HERSIN-COUPIGNY

Monsieur le Maire expose à l’assemblée :

Un élève est, en règle générale, inscrit dans une école de sa commune de résidence et le maire délivre le certificat d’inscription qui indique l’école que l’enfant doit fréquenter. Les familles peuvent toutefois scolariser leurs enfants dans une école d’une autre commune qui dispose de places disponibles. L’article L 212-8 du code de l’éducation définit les modalités de répartition intercommunale des dépenses de fonctionnement générées par l’accueil d’enfants de plusieurs communes. Il dispose notamment que cette répartition se fait par accord entre la commune d’accueil et la commune de résidence.

La circulaire n° 89-273 du 25 août 1989 apporte des précisions sur les modalités d’application de l’article L 212-8 du code de l’éducation. Si cette circulaire précise que « le renouvellement de l’inscription des enfants déjà scolarisés dans une école d’une autre commune que celle de leur résidence est de droit jusqu’au terme, soit de la formation préélémentaire, soit de leur scolarité primaire, ce renouvellement d’inscription emporte la participation financière de la commune de résidence », c’est, sous-entendu, si la participation financière était due initialement. Un enfant qui change de commune de résidence peut donc continuer son cycle dans l’école de son ancienne commune, la nouvelle commune de résidence étant tenue de participer financièrement à cette scolarisation hors de son territoire puisque celle-ci était initialement justifiée (JO Sénat, 30.09.2010, question n° 12485, p. 2550).

Vu le projet de convention entre les Communes de Noeux-les-Mines et Hersin-Coupigny sur la participation financière des villes pour l’accueil réciproque dans leurs écoles élémentaires et maternelles.

Considérant qu’il a été établi par les services des communes et après avis des commissions des finances des communes que le prix de revient de la fréquentation annuelle par enfant était de 386,80 €  pour l’année scolaire 2018/2019.

Ce prix de revient comprend les charges : d’eau, d’électricité, de chauffage, d’achat d’alimentation, d’entretien des locaux et du matériel, d’assurances, de personnel pour le service et la surveillance des enfants, et autres charges nécessaires au maintien et au fonctionnement du service.

Il convient d’autoriser Monsieur le Maire à signer la convention d’accueil réciproque des élèves des Communes de Noeux-les-Mines et Hersin-Coupigny pour une durée de 5 années et d’inscrire les crédits nécessaires au budget.

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 12 décembre 2018, décide :

-          d’autoriser Monsieur le Maire à signer la convention d’accueil pour la période du 01/01/2019  au 31/12/2023

-          d’inscrire les crédits nécessaires au budget.

 

14)  ACCORD PREALABLE A LA VENTE D’UN BIEN SIs 64, RUE CURE SECTION AK 99 POUR LA SOCIETE HLM MAISONS ET CITES

Dans le cadre de la gestion de son patrimoine, la Société Maisons et Cités souhaite céder à son locataire l’immeuble sis 64 rue Curé à Hersin-Coupigny cadastré AK 99 pour une superficie de 463 m².

Cette cession doit recevoir l’accord du Maire puisqu’il s’agit d’un immeuble situé dans le périmètre UNESCO.

Il est donc demandé l’avis du Conseil Municipal pour autoriser Maisons et Cités à céder ce bien immobilier.

Après avoir délibéré, à l’unanimité, le Conseil Municipal donne son approbation pour que Monsieur le Maire donne son accord de vendre l’immeuble par Maisons et Cités.

 

15)  AUTORISATION DE RECOURS AU SERVICE CIVIQUE

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,

Vu la Loi n°2010-241 du 10 mars 2010 instaurant le service civique,

Vu le décret n°2010-485 du 12 mai 2010 et l’instruction ASC-2010-01 du 24 juin 2010 relatifs au service civique,

Monsieur le Maire propose à l’assemblée de solliciter l’agrément d’accueil d’emploi civique auprès de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) délivré pour deux ans.

Le dispositif du Service Civique Volontaire a pour objectif d’offrir à des jeunes volontaires de 16 à 25 ans l’opportunité de s’engager au service d’un organisme, telle une collectivité territoriale, pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général, sur une durée de six à douze mois.

L’indemnité de Service Civique ainsi que la bourse sur critères sociaux seront versées chaque mois directement par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) pour le compte de l’Agence du Service Civique.

Les démarches auprès cette Agence doivent être effectuées par la Commune.

Les modalités :

  • Durée du contrat : 6 mois minimum, 12 mois maximum, 8 mois en moyenne. Pas de prolongation possible
  • Durée hebdomadaire : au moins 24 heures par semaine, maximum 48 heures à titre exceptionnel.

En règle générale, les missions proposées en Service Civique ont une durée hebdomadaire de 24 à 35 heures.

  • Le volontaire a le droit à deux jours de congés par mois de service effectué. Les personnes volontaires mineures bénéficient d’une journée de congé supplémentaire par mois de service effectué.
  • Un seul engagement de Service Civique possible par jeune.
  • Indemnisation du volontaire : Conformément à la réglementation

Après en avoir délibéré, à l’unanimité, le Conseil Municipal autorise Monsieur le Maire :

  • A désigner un ou plusieurs tuteur(s) en fonction du nombre de volontaires accueillis et des missions qui leur seront confiées :
    • Ils sont chargés de préparer et d’accompagner les volontaires dans la réalisation de leurs missions
    • Les tuteurs et la collectivité d’accueil doivent accompagner les volontaires dans leur réflexion sur leur projet d’avenir
    • A verser une indemnité mensuelle au volontaire,
    • A proposer une formation civique et citoyenne à chaque volontaire,
    • A réaliser un bilan nominatif de fin de mission,
    • A rendre compte de l’accueil chaque année au cours de l’agrément à la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

 

16)  SIVOM de la Communauté du Bruaysis – Convention de mise à disposition des services pour la pose et la dépose des illuminations 2018/2019

Monsieur le Maire expose à l’assemblée que l’entretien du réseau d’éclairage public a été confié au SIVOM de la Communauté du Bruaysis par délibération du 30 décembre 2004.

La pose et la dépose des illuminations de fin d’année ne sont pas incluses dans cette compétence et nécessitent l’établissement d’une convention spécifique.

Monsieur le Maire présente à cet effet une convention à passer avec le SIVOM de la Communauté du Bruaysis.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, autorise Monsieur le Maire à signer ladite convention avec le SIVOM de la Communauté du Bruaysis.

 

17)  TRANSFERT DE LA PARCELLE AE N° 707 A LA COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION BETHUNE BRUAY ARTOIS LYS ROMANE

Monsieur le Maire expose à l’assemblée que par délibération du 21 septembre 2016, le Conseil communautaire a décidé de reconnaître d’intérêt communautaire les piscines relevant du schéma directeur communautaire des équipements aquatiques (7 existants et 2 à construire), au titre de la compétence « construction, aménagement, entretien et gestion d’équipements sportifs d’intérêt communautaire », à compter du 1er janvier 2017.

Par délibération du 13 décembre 2017, le Conseil communautaire a décidé d’étendre la compétence optionnelle « construction, aménagement et gestion d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire » et en a déterminé l’intérêt communautaire par délibération du 14 février 2018.

Sont notamment concernées les piscines relevant du schéma directeur des équipements aquatiques, à savoir les 8 existantes à Auchel, Barlin, Béthune, Bruay-la Buissière, Divion, Hersin-Coupigny, Lillers et Noeux-les -Mines et 2 à construire.

Que suite à cette prise de compétence et à l’élaboration du plan piscine par la Communauté d’Agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane, le transfert de propriété peut se faire à l’euro symbolique, dans un cadre exceptionnel, puisque l’intérêt général du transfert de gestion le justifie. Il est précisé que le pôle d’évaluation domaniale s’est déclaré incompétent, le transfert de propriété relevant d’un simple transfert de compétences entre collectivités.

En effet la jurisprudence admet la possibilité pour des personnes publiques de céder des biens à titre gratuit ou à un prix inférieur à leur valeur, lorsque cette cession est justifiée par des motifs d’intérêt général, lequel intérêt général est reconnu dans le cadre d’un transfert de compétence ou de reconnaissance d’intérêt communautaire dans le cadre de l’intercommunalité.

Monsieur le Maire rappelle également les dispositions de l’article L3112-2 du CG3P, qui autorisent par dérogation au principe d’inaliénabilité du domaine public, les cessions et les échanges de propriétés publiques relevant du domaine public entre personnes publiques, sans déclassement préalable, lorsqu’ils sont destinés à l’exercice des compétences de la personne publique qui les acquiert et relèveront de son domaine public.

Ces mesures sont de nature à permettre une simplification des cessions de biens entre les collectivités territoriales et leurs groupements, notamment dans le cadre de l’intercommunalité.

Il est proposé de céder à l’euro symbolique la parcelle section AE N° 707 pour une contenance de 3 576 m² reprise au plan joint,

Le Notaire chargé de la rédaction de l’acte sera Maître Maxime HOUYEZ, Notaire de Béthune. Les frais seront à la charge de la Communauté d’agglomération.

Après en avoir délibéré, à l’unanimité, le Conseil Municipal :

-                     autorise Monsieur le Maire à signer l’acte

-                     et inscrire la dépense au Budget Primitif 2018

 

18)  MODIFICATION STATUTAIRE – COMPETENCE FACULTATIVE « GESTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES AU SENS DE L’ARTICLE L.2226-1 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

Monsieur le Maire informe l’Assemblée que depuis le 1erjanvier 2017, la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane exerce l’ensemble des compétences obligatoires, optionnelles et facultatives dont disposaient précédemment les établissements publics fusionnés.

Par délibération du 27 septembre 2017, le Conseil communautaire a décidé d’étendre à l’ensemble du territoire de la Communauté d’agglomération, la compétence optionnelle « Assainissement ».

L’article 3 de la loi n°2018-702 du 3 août relative à « la mise en œuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes » vient modifier l’article L.5216-5 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT) relatif aux compétences des communautés d’agglomération.

En effet, la gestion des eaux pluviales urbaines devient une compétence distincte de la compétence « Assainissement » et deviendra une compétence obligatoire au 1er janvier 2020. La compétence « Assainissement » se comprend donc désormais comme désignant le seul assainissement des eaux usées et a pour libellé « Assainissement des eaux usées, dans les conditions prévues à l’article L.2224-8 » du CGCT.

Afin de pouvoir continuer à exercer, dans les mêmes conditions qu’actuellement, la compétence « gestion des eaux pluviales urbaines »   jusqu’au 31 décembre 2019, une circulaire du Préfet du Pas-de-Calais du 20 septembre dernier, invite donc les communautés d’agglomération concernées, à modifier leurs statuts pour la faire apparaitre expressément, au titre des compétences facultatives.

Par délibération du 14 novembre 2018, le Conseil communautaire de la Communauté d’agglomération a donc engagé une modification de ses statuts en vue d’exercer la compétence facultatives « Gestion des eaux pluviales urbaines, au sens de l’article L.2226-1 » du CGCT.

Conformément à l’article l.5211-17 du Code Général des Collectivités Territoriales, il invite donc le Conseil Municipal à se prononcer sur la modification statuaire des compétences de la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane telle que reprise ci-dessus. »

                            Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, décide d’approuver, en concordance avec la délibération de son Conseil communautaire en date du 14 novembre 2018, la modification statuaire des compétences de la Communauté d’Agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane telle que reprise ci-dessus.

19)  RETRAIT DE LA COMMUNE A LA COMPETENCE OPTIONNELLE « BALAYAGE MECANISE » AUPRES DE LA « COMMUNAUTE DU BRUAYSIS »

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L.5212-1 et suivants,

Vu les statuts de la Communauté du Bruaysis,

La Commune d’Hersin-Coupigny a adhéré aux compétences du SIVOM du Bruaysis depuis 1991. Bien que l’ensemble des compétences exercées par le SIVOM soient appréciées pour leur efficacité et l’intérêt économique résultant de la mutualisation des services pour les 28 communes membres, il y a lieu de reconsidérer la compétence « Balayage Mécanisé des fils d’eau ».

En effet, le contexte budgétaire des communes et le besoin technique spécifique au désherbage des caniveaux de la Commune d’Hersin-Coupigny appellent une redéfinition de la prestation. Pour ce faire, il est demandé au Conseil Municipal de se prononcer sur le retrait de la Commune à la compétence « Balayage Mécanisé » auprès du SIVOM du Bruaysis.

Conformément à l’article 6 des statuts de la Communauté du Bruaysis,

Il est demandé au Conseil Municipal d’accepter le retrait de la Commune à la compétence optionnelle « Balayage Mécanisé » à partir du 1er janvier 2019.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, autorise Monsieur le Maire à signer les documents s’y afférents.

 

20)  CONVENTION BIODIVERSITE ENTRE LA COMMUNE ET L’ASSOCIATION NOEUX ENVIRONNEMENT

Monsieur le Maire rappelle le travail environnemental accompli dans le cadre du projet Trame Verte Bleue en partenariat avec l’Association Noeux Environnement, soutenu par le Conseil Régional.

Dans la continuité, l’Association Noeux Environnement a répondu à un appel à projet lancé par l’agence de l’eau Artois Picardie autour des objectifs suivants :

-          Création d’une marre de 30 m²,

-          Aménagements écologiques annexes,

-          Lutte contre les espèces exotiques envahissantes,

-          Plantations linéaires haies et bosquets en zone semi-rurale,

-          Ouverture de cavaliers miniers et terrils,

-          Sensibilisation et pédagogie du projet.

 

Monsieur le Maire rappelle que ce programme s’inscrit dans une finalité de préservation des corridors de biodiversité locale de l’Artois.

Le coût du projet est estimé à 32 020 € et l’agence de l’eau participe à hauteur de 80 %. Le reste à charge pour la Commune s’élève à 6 404

Monsieur le Maire demande au Conseil Municipal :

-           de l’autoriser à signer cette convention

-          d’engager la dépense de 6 404 € sur le budget de la Commune pour 2 ans (1/1/2019 au 31/12/2020).

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, :

-           autorise Monsieur le Maire à signer la convention précitée,

-          d’inscrire la dépense au budget de la Commune.

21)  DÉLIBÉRATION APPROUVANT LE RÈGLEMENT DU CIMETIÈRE

vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L2213-7 et suivants et les articles R2213-2 et suivants,

Vu le Code Pénal, notamment les articles 225-17 à 225-18-1 et R610-5,

Vu le Code Civil, notamment les articles 78 et suivants,

Vu le Budget de la Commune,

Considérant qu’il est indispensable de prescrire toutes mesures réclamées pour la bonne tenue des cimetières au point de vue de l’ordre, de la morale et de la santé publique,

Monsieur le Maire expose à l’assemblée, l’intérêt pour la commune de disposer d’un règlement pour le cimetière de la Commune d’Hersin-Coupigny.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, prend acte du règlement du cimetière de la Commune d’Hersin-Coupigny.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 20 h 10.